TESTS SALIVAIRES DANS LES ECOLES

Nos écoles ne sont pas prioritaires du fait de la faible circulation du virus sur notre territoire local.

Ces tests sont organisés de façon aléatoire et répétée, notamment dans les zones où le virus circule fortement avec un objectif de tester 300 000 enfants par semaine.

La mairie, ainsi que les personnels enseignants sont parties prenantes de l’organisation de ce dépistage, effectué pendant le temps scolaire.

Les tests salivaires à l’école ne sont pas obligatoires. Les parents sont informés et doivent donner leur accord.

L’élève crache dans un tube qui est envoyé à un laboratoire dans un délai de cinq heures. S’il est difficile pour l’enfant de cracher, la salive peut être prélevée sous la langue à l’aide d’une pipette. L’échantillon de salive se conserve dans un flacon sec et stérile à température ambiante. Il doit être analysé dans les 24 heures suivant le prélèvement.

Les prélèvements sont systématiquement effectués par des personnels professionnels formés, personnels médicales de l’éducation nationale.Les résultats sont donnés par le laboratoire en charge de l’analyse sous 24 heures aux parents (ou représentants légaux des élèves) ainsi qu’aux médecins conseillers départementaux de l’Éducation nationale.

En cas de test positif, des variants sont systématiquement recherchés.

Back to top